Présentation de la conférence sur le Tropicalisme

Imprimer

Le Tropicalisme est un mouvement culturel Brésilien apparu à la fin des années soixante. Il s'est illustré principalement à travers la musique, mais également dans les arts visuels, le cinéma, le théâtre ou la littérature. Il a cherché à établir un mélange d'avant-garde et de culture populaire, dans le contexte tendu d'un Brésil sous l'emprise d'une dictature militaire.

Musicalement, le Tropicalisme a été l'opportunité pour de futurs monstres de la chanson brésilienne, comme Caetano Veloso ou Gilberto Gil, de prendre leur envol. En prônant un son à la fois brésilien et international, la musique des artistes que l'on peut affilier au courant Tropicaliste a développé un mélange neuf et séminal de samba, de rock psychédélique sous influence anglo-saxonne, d'avant-garde européenne, de bossa et de musique traditionnelle du Nordeste brésilien.

Par le biais de leur musique et des textes de leurs chansons tout à la fois empreints de poésie surréaliste et de métaphores à l'ironie mordante renvoyant à la situation politique et sociale du pays, les musiciens Tropicalistes ont bouleversé le paysage de la Musique Populaire Brésilienne. Ils ont réussi à s'y faire une place en conceptualisant une rupture avec les tendances musicales précédentes (et tout en s'en nourrissant ...).

1968 sera l'année clé d'un mouvement qui ne durera pas en tant que tel. La "révolution musicale brésilienne" des Tropicalistes connaîtra une rupture rapide, accélérée par l'emprisonnement et l'exil temporaire de ses figures principales.

Ce courant créatif, bien qu'ancré dans une époque et un contexte culturel précis - l'ébullition à l'oeuvre dans les années soixante associée au bouillonnement  renouvelé de la société brésilienne - a cependant eu une influence profonde et durable sur tout un pan la MPB (Musique Populaire Brésilienne) au cours des décennies suivantes. On peut dresser les vastes contours de cette filiation d'esprit dans la démarche de nombre d'artistes avides de mélanges de sons et de rythmes, de tradition et de modernité.

Il reste en cela emblématique de ce "cannibalisme culturel" qui tend à régénerer l'identité culturelle brésilienne par l'absorption d'influences extérieures.

Illustrée par des extraits musicaux et vidéos, cette conférence propose un panorama du mouvement Tropicaliste et de son héritage dans la Musique Populaire Brésilienne :

 

Références : Bibliothèque Buffon (Paris 5ème), Médiathèque de Vincennes (94)

[en savoir plus sur les conférences proposées par Musiques Agglomérées]