Musiques Agglomérées

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Présentation de la conférence Folk-Rock Etats-Unis (1965-1970)

Envoyer Imprimer

 Le terme "folk-rock" est encore aujourd'hui abondamment utilisé dans la presse musicale pour qualifier la musique d'artistes mêlant des éléments acoustiques et électriques. Etant donné le grand nombre et la diversité des musiciens correspondant à cette définition, cette étiquette, restrictive, évoque plus une tendance qu'un style bien précis.

Employée pour la première fois aux Etats-Unis au milieu de l'année 1965, l'expression "folk-rock" a pourtant désigné au départ un courant musical original : la rencontre de deux mondes jusqu'alors relativement hermétiques l'un à l'autre, celui du folk et celui du rock ; une appellation d'origine nébuleuse, reniée dès le début par certains musiciens et quasiment abandonnée par les acteurs de l'industrie musicale moins de deux ans après son apparition, mais qui a finalement perduré au fil de ses mutations stylistiques.

Mélangeant la simplicité directe de l'écriture des chansons folk avec le rythme appuyé - le backbeat - du rock'n'roll et les audaces harmoniques de la pop, le son folk-rock américain est rapidement devenu, à partir du milieu des années soixante, le miroir musical populaire de l'ébullition culturelle et des changements sociaux à l'oeuvre dans le monde occidental à l'époque. Aux Etats-Unis, cette déflagration s'installe durablement dans le paysage musical.

Encadrée par l'industrie du spectacle dans un constant va-et-vient entre ambitions artistiques et intérêts commerciaux, la sphère Folk-Rock a fertilisé des courants musicaux marquants de la fin des années soixante et de la première moitié des années soixante-dix : psychédélisme, country-rock, singer-songwriters, ...

Cette conférence-séance d'écoute se propose de poser quelques repères musicaux pour mieux appréhender l'évolution du vecteur folk-rock américain, du mitan des années soixante jusqu'à l'aube de la décennie suivante :

  • "Avant la révolution", du folk au folk-rock : Etymologie et racines musicales du folk / Essor progressif du folk dans les villes, années 20 à 50 / Années 50 / Le folk boom, 1958-63 / Protest et topical singers / L'influence du rock'n'roll / De la british invasion au festival de Newport, 1963-65 / Folk et rock, premiers mélanges.
  • 1965, The Byrds planent sur la Côte Ouest : Genèse / "Mr Tambourine Man", épiphanie musicale.
  • La comète Dylan : "Like a rolling stone" / L'effet Dylan sur la scène folk-rock et le répertoire des nouveaux groupes.
  • Le rôle des labels et de l'industrie du disque, et le développement de la scène New-Yorkaise : Labels et artistes Elektra - Vanguard - Verve/Forecast - ESP /  La scène new-yorkaise (The Lovin'Spoonful, Simon & Garfunkel, ...).
  • California dreamin' : Los Angeles, panorama sélectif : The Mamas & The Papas, Love, Buffalo Springfield / "Eight Miles High", The Byrds / Pendant ce temps à San Francisco (Jefferson Airplane & co. ...). 
  • De nouvelles mutations pour le folk-rock américain : Le country-rock / Retour aux racines / Fin de fête / Les singer-songwriters.

 

Références : Médiathèque de Créteil (94), Médiathèque de Vincennes (94)

[en savoir plus sur les conférences proposées par Musiques Agglomérées]

 

Vous êtes ici :